Quels traitement pour les déchets industriels et de chantier ?

· Bonnes pratiques

Déchets industriels banals, déchets de chantiers, déchets dangereux, déchets ménagers, peu importe la typologie des déchets à recycler, ils devront tous suivre un processus de traitement spécifique. Traiter des déchets issus d’activités industrielles ou de construction ne se fait pas au hasard. Le type de traitement choisi doit correspondre à la typologie du déchet mais également à ce qu’on veut en faire : remploi, réutilisation, nouvelle matière, production d’énergie. Le champ des valorisations est large. Suivez le guide ! 👇

poubelle avec le symbole recyclage

Le réemploi 🔁

En matière de gestion des déchets, le réemploi est la première solution à considérer lorsque l’on veut recycler. Le réemploi concerne toute substance, matière ou produit qui n’est pas encore un déchet et qui peut être utilisé de nouveau.

Quels produits peuvent êtreréemployés ou réutilisés ? Voici quelques exemples :

  • Le mobilier (une porte restera une porte 😉)
  • Les emballages
  • Les équipements électriques et électroniques (D3E)
  • Les cartouches d'encre

Attention ! ⚠️

Le réemploi ne doit pas être confondu avec la réutilisation. Quand on parle de réemploi, onfait référence à un produit ou un matériau. Quand on parle de réutilisation, on fait référence à un déchet. La réutilisation consiste à donner une seconde vie à un déchet en le détournant de son usage initial. Exemple : une porte peut donc devenir une table. C’est le passage ou non du produit au statut de déchet qui permet de faire la différence entre réemploi et réutilisation.

Un doute ? Parlez-en à nos experts !

La valorisation

Comment valoriser ses déchets industriels et de chantier ? Quelle type de valorisation pour les déchets banals ? Multiples sont les questions lorsqu’on souhaite valoriser correctement les déchets. Peu importe leur provenance.

Il existe plusieurs de types de valorisations différentes suivant la nature du déchet : la valorisation matière, la valorisation organique, la conversion en combustible ou encore la valorisation énergétique.

  • La valorisation matière

Plus communément appelée « recyclage », la valorisation matière correspond à l’utilisation des
déchets comme nouveau matériau ou substance. Dans la valorisation matière d’un déchet, on comprend :

- La réutilisation : mentionnée ci-dessus, la notion de réutilisation permet à un produit de devenir un nouveau produit. La porte peut devenir une table. 😉

- La régénération : ce procédé vis à extraire le polluant contenu dans le déchet pour lui redonner une grande partie de ses propriétés d'origine. Exemple : le carton. Une fois collecté, le carton peut être traité pour redevenir une pâte pouvant servir à la fabrication de nouveaux cartons.

  • La valorisation organique

C’est le retour au sol de la matière ! Dans la valorisation organique, on distingue :

- Le compostage : c'est la transformation de déchets organiques (ou biodéchets) en compost. Cette transformation se fait par un procédé de fermentation rendu possible grâce à l’oxygène.

- La méthanisation : cette technologie vise à dégrader la matière organique par des micro-organismes dans un milieu dépourvu d’oxygène.

  • La convesion en combustibles

Cette technique comprend :

- Lapyrolyse (ou thermolyse) : c’est la décomposition chimique d’un composé organique par l’augmentation de sa température pour obtenir d’autres produits qu’il ne contenait pas.

- La gazéification : c’est la conversion des matières carbonées ou organiques en gaz de synthèse combustible par l’augmentation de sa température (entre 900 et 1 200 degrés) en présence d’une faible quantité d’oxygène.

  • La valorisation énergétique

Ici, on fait référence à deuxtypes de procédés : une incinération avec valorisation énergétique ou une incinération de déchets utilisés comme des combustibles de substitution.

Lorsque l’on ne peut niréutiliser, ni recycler un vieux meuble ou un vieux matelas par exemple, on
peut encore le valoriser sous forme de CSR. CSR désigne le Combustible Solide de Récupération.

Le Combustible Solide deRécupération est obtenu en broyant des déchets non dangereux et non recyclables en petits morceaux. Grâce à son fort pouvoir énergétique, il peut remplacer les énergies fossiles comme le pétrole, le charbon ou le gaz dans certaines installations.

Pour produire du CSR, il est nécessaire de détenir les installations adéquates afin de préparer les déchets à l’incinération. Les conditions d’utilisation du CSR sont strictes : on s’en sert principalement dans les cimenteries qui ont besoin de beaucoup d’énergie pour atteindre des températures très élevées (jusqu’à 2 000 degrés). A ces températures, les fumées de combustion sont débarrassées de leurs polluants.

En plus d’être une alternative aux énergies fossiles, le CSR est une solution alternative à l’enfouissement des déchets non dangereux en trop mauvais état pour être réemployés ou recyclés.

S’il n’est pas possible deproduire du CSR, il est possible de passer par un autre type de traitement :
la valorisation énergétique dans un incinérateur à ordures ménagères. Cette valorisation est principalement destinée au traitement des ordures ménagères.

Grâce à ce procédé, on va venir récupérer l’énergie fatale produite par la combustion. Cette énergie peut servir autant à la production d’électricité qu’à l’alimentation de réseaux de chaleur.

L'élimination

Ce type de traitement de déchet est à éviter le plus possible. Il n’est à utiliser qu’en tout dernier
recours et lorsqu’il n’existe pas aucune valorisation pour le déchet. Il existe deux types d’élimination :

  • L’incinération sans valorisation énergétique
  • Le stockage en décharge (enfouissement)

 

Comment choisir le type de de valorisation pour chaque déchet ? 🤔

Pour nous aider à y voir plusclair, la réglementation européenne et nationale impose une hiérarchie de ces différents modes de traitement des déchets :

Recours n°1 : la prévention

Recours n°2 : lapréparation en vue du réemploi

Recours n°3 : lavalorisation matière (le recyclage)

Recours n°4 : les autresde formes de valorisation

Recours n°5 : l’élimination(si aucun autre recours n’est possible)

 

Vous êtes à un clic d'une meilleure gestion et d'une meilleure valorisation de vos déchets !

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK